Journal d'un assassin (Partie 2)

Publié le par Francisek

Lire la partie 1


Quand je reposai le regard sur elle, ses yeux étaient braqués sur moi. Elle avait dû me repérer depuis longtemps déjà et elle n'avait plus de doute à avoir sur l'étrangeté de mon comportement. Je devais trouver une échappatoire. J'attendis donc que son tour de caisse arrive et me dirigeais d'un pas certain vers elle. Je remplis un sac de ses marchandises en lui disant nonchalamment que je l'avais remarquée, qu'elle me plaisait et que je souhaitais passer un moment avec elle. Je mis un ton suffisant pour la forcer à me rejeter, ce qu'elle fit.
Je rentrais chez moi pour établir une meilleure stratégie d'approche car à l'évidence je manquais de discrétion et cette faiblesse pouvait aisément me mener à ma perte. Je devais impérativement prendre ma victime par surprise et éviter les gêneurs. Il fallait donc non seulement trouver la victime parfaite, mais aussi le lieu et la méthode.

La victime se trouve assez facilement, il faut faire confiance au hasard. Le choix d'un parfait inconnu élimine le coté affectif de la chose. Pour le lieu, la rue se prête assez bien pourvu qu'il y ait un porche ou des murs aveugles qui m'abriteraient des regards indiscrets. De plus, une nuit sans lune couvrirait mon méfait.

Comment procéder alors ? L'arme blanche, bien qu'efficace, est à prohiber car trop aléatoire dans les mains d'un novice. Il ne s'agit pas de laisser derrière moi un blessé qui pourrait être réanimé et donner par la suite ma description. L'arme à feu est trop distante pour soigner mon désir, elle ne me permettrait pas de profiter pleinement de l'acte.

Je décidais d'attendre la fin de la semaine, car non seulement c'est une periode propice aux rencontres nocturnes, mais surtout la lune se ferait nouvelle.

Lire la suite

Publié dans Nouvelles et textes

Commenter cet article

PhotoFarfouille 28/11/2004 22:27

Nous sommes presque fin de semaine là !Plus que quelques heures pour inventer la suite !Aller, au travail !Ps : J'aime bien la petite musique qui passe