Francisek in love

Publié le par Francisek

J'ai cherché ton odeur au fond de notre lit
mais tu n'y étais plus et il t'avait perdu.
Dans le creux de tes bras, j'ai cherché l'insomnie
mais tes bras sont partis, je ne les ai plus sentis.
J'ai cherché la lumière qui luit quand tu souris
mais ta lumière est loin: elle a quitté mon lit.

Alors pour te revoir j'ai dû fermer les yeux,
je me suis endormi pour me retrouver deux.
J'ai trouvé ton odeur, j'ai trouvé l'insomnie,
j'ai trouvé ta lumière, j'ai trouvé ma jolie.

Publié dans Nouvelles et textes

Commenter cet article

angeline 26/11/2005 16:47

depuis le temps que je faisais des allées et venues sur ton site je viens de te découvrir !! j'aime bien ce texte
simple touchant très réaliste
bravo je ne viendrais plus seulement pour l'aide que tu me procures lol
angeline

Francisek 27/11/2005 00:01

 Merci, si tu as aimé ce texte (réaliste car empreint de tous les sentiments du moments) et que tu n'as  pas lu celui intitulé toujours l'amour, tu as raté une autre touche de cette trempe.J'en profite pour rassurer le reste du monde, je l'ai retrouvée et elle va plutôt bien, depuis la poésie est ailleurs. (Je risque de renommer cet article Vie et mort d'une attente).

martine réau-gensollen 07/04/2005 10:08

c'était en janvier tout ça.... j'espère que depuis tu as retrouvé ta chérie ??Ah l'amour... c'est le moteur de la vie non ??Martine, Pèlerine du Monde
Francisek : Non je ne l'ai toujours pas retrouvée :-( encore 2 mois de patience et je m'envole la rejoindre au Guatemala.

Francisek 11/01/2005 14:47

Isis >>> Oui Morphée est censé être un homme. Mais comme je suis un peu insomniaque, tu comprendras que ce n'est pas une recherche physique Et puis arrêtes de détruire mes arguments comme ça, je voulais passer pour quelqu'un de naïf et d'innocent, moi ;-)

PhotoFarfouille 11/01/2005 11:39

HOUBA HOUBA

isis 11/01/2005 09:05

le poème est trés beau .

mais je crois que Morphée est un homme ... peut-être je me trompe ...?